Les jeux vidéo et la réussite scolaire

Les jeux vidéo et la réussite scolaire
Par défaut

L’enquête qu’a effectuée l’OCDE dans 65 pays se portait sur les jeux vidéo et la réussite scolaire. Celle-ci a conclu que c’est le type de jeux que choisissent chaque individu et la fréquence à laquelle il joue qui en dépende. Il est donc essentiel de bien modéré le temps pour les jeux vidéo pour avoir de bonnes notes à l’école. C’est ce qu’a révélé l’enquête établie par l’OCDE.

Jouer seul est mieux que jouer en réseau

Comme le rapport l’a indiqué, ce sont les élèves qui ne jouent pas régulièrement aux jeux vidéo qui obtiennent des meilleurs résultats en mathématiques, en compréhension de l’écrit, en sciences et en résolution de problèmes par rapport à ceux qui y jouent quotidiennement. Aussi, comparés à ceux qui n’y jouent jamais, ils obtiennent également de meilleurs résultats. De ce fait, il est plus facile de se procurer des compétences spatiales, d’orientation géographique, de lecture de carte et de meilleurs résultats en mathématiques, en modérant l’usage des jeux vidéo.

Cela se confirme par les études réalisées précédemment, qui stipulent que le fonctionnement cognitif des élèves est stimulé par de nombreux jeux avec de bons principes d’apprentissage. Ils favorisent aussi leur adaptation psychosociale, tout en perfectionnant leurs compétences en matière de perception de l’espace et de résolution de problèmes. Mais cela est valable si et seulement si, l’élève joue seul et no en réseau.

Les garçons jouent plus aux jeux vidéo et surtout en réseau que les filles. De ce fait, ce sont les filles qui ont plus d’avantage en matière de performance. L’enquête PISA 2012 a démontré que les filles jouent peu aux jeux vidéo, par rapport aux garçons. Par conséquent, elles se procurent de la confiance et acceptent les erreurs. Ainsi, les garçons qui jouent trop aux jeux vidéo sont plus susceptibles d’arriver en retard à l’école ou de sauter des jours d’école.

Les conséquences sur l’excès de jeux vidéo

Avoir de la dépendance en jeux vidéo peut engendrer de nombreuses conséquences néfastes, notamment sur les résultats scolaires des élèves, leur santé et leur mode de vie. En passant plus de temps à jouer aux jeux vidéo, les adolescents se consacrent moins à la pratique d’activités physiques ou à leurs devoirs, qui sont des éléments liés à de meilleurs résultats en ce qui concerne l’apprentissage.

Quand les élèves jouent excessivement aux jeux vidéo, ils ne parviennent pas à se concentrer sur leur travail à l’école, et peuvent avoir des troubles du sommeil. Cet excès de jeux vidéo correspond aussi à des troubles sur la vie sociale, l’anxiété, les problèmes de santé mentale, et les cas d’obésité. Ceux qui jouent à des jeux violents peuvent se comporter agressivement.

L’OCDE a effectué cette étude selon les données collectées pour l’étude Pisa 2012. Celle-ci a été réalisé en questionnant plus de 510.000 jeunes âgés de 15 ans dans les pays membres de l’organisation ou volontaires pour l’étude. L’OCDE dispose de 34 membres, notamment aux États-Unis, dans les pays de l’Union européenne, en Australie ou au Japon, ainsi que dans des États émergents, comme le Mexique, le Chili, la Turquie, et beaucoup d’autres encore.

Laisser un commentaire