Jeux vidéo : un joueur français victime de swatting en streaming

Jeux vidéo : un joueur français victime de swatting
Par défaut

Connu sous le pseudo Bibix, Hubert Skrzypek est un passionné des jeux vidéo. C’est également un adepte du streaming de parties de jeux vidéo également, notamment sur Twitch, où il parvient à réunir plus de 60 000 abonnés. Un jour, alors qu’il s’adonne habituellement à diffuser sa partie de DayZ, la police intervient chez lui. Victime de swatting, il aurait pu payer fort sa petite séance illégale et n’hésite pas à traiter les auteurs du canular de jaloux.

Une scène de swatting filmée en direct. La victime : un joueur adepte de streaming

Beaucoup de canulars finissent mal. Et cela a bien failli être le cas pour cet adepte de jeux vidéo d’origine franco israélienne de son vrai nom Hubert Skrzypek et connu sous le pseudo Bibix. Alors qu’il s’amusait comme à ses habitudes, le joueur est soudainement interrompu par la police. Plus précisément par des agents du commissariat de Charenton. Arrivés sur les lieux pour une affaire de meurtre, du moins d’après les informations reçues au téléphone, les policiers se rendent compte en même temps que la victime qu’il s’agissait d’un canular. Mais, ironie du sort, la scène est filmée et cette dernière est surprise en pleine séance de diffusion en direct streaming sur Twitch, d’une partie de jeu, DayZ, spécialisée dans le partage des parties de jeu vidéo.

Les auteurs de son canular, jaloux selon Bibix

Malgré tout, les circonstances finissent par tourner en faveur de Bibix. En effet, sitôt après avoir réalisé la nature de la scène, les autorités sont reparties, sans emmener Bibix, qui a seulement été invité à couper l’image et le son. Selon la victime du canular, les auteurs pourraient alors bien être des membres de ViolVocal, site de chat de hackers et experts du canular téléphonique. Des membres qui envieraient l’argent que Bibix gagne à aux jeux vidéo. De son côté, l’animateur du site auquel appartiennent les présumés auteurs est poursuivi pour une affaire de canular impliquant un journaliste.

Laisser un commentaire